Le Parisien affirme que des négociations ont bien eu lieu pour le transfert de Lavezzi à l’Inter Milan. Mais le PSG a refusé tout prêt, ce que souhaitait l’Inter.

Pas de fumée sans feu. Ezequiel Lavezzi semble bel et bien vouloir quitter le PSG, selon Le Parisien. « Déçu de la proposition de prolongation du PSG l’été dernier et du peu d’entrain démontré depuis par ses dirigeants pour boucler le dossier, avant la trêve, il n’envisageait pas un déménagement avant l’été prochain. La raison est simple : s’il a compris qu’il ne s’inscrivait plus dans le projet parisien, il n’est pas complètement insensible à certains avantages. A Paris, le vice-champion du monde perçoit plus de 4 M€ nets annuels. Et à 30 ans en mai, il sait qu’il ne touchera plus un tel salaire. Surtout en Italie, où aucun club ne peut lui proposer un tel niveau de rémunération. Il n’est donc pas inutile, dans ces conditions, de patienter six mois de plus. »

En marge du Qatar Winter Tour au Maroc, les dirigeants du PSG et de l’Inter Milan ont bien abordé le dossier.  « Les dirigeants parisiens et milanais ont déjeuné ensemble. Le directeur général interiste, Marco Fassone, avait pour mission de sonder son homologue parisien Jean-Claude Blanc ainsi qu’Olivier Létang, le directeur sportif adjoint. Toutes les éventualités ont été évoquées, mais les Italiens ont vite compris que ce transfert était pour l’heure impossible. Mais le club lombard n’a pas les moyens financiers d’accueillir Pocho autrement que sous forme de prêt. Et compte tenu des contraintes du fair-play financier (Paris ne peut acheter que s’il vend pour une somme équivalente), le PSG n’a aucun intérêt à prêter un joueur de ce niveau. »

Le PSG ne va donc pas chercher à se séparer de Lavezzi avant le prochain mercato d’été : en clair, Pocho est « intransferable ». Et l’absence de l’Argentin au Maroc ne changera rien. Il sera sanctionné, peut-être mis à la disposition de la CFA quelques matchs, mais ça s’arrêtera là. Sauf en cas de nouveaux manquement grave à la discipline imposée par Laurent Blanc.

Car le PSG ne peut pas lui trouver de remplaçant, avec sa valeur marchande actuelle, qui est de 5 millions d’euros. Les cibles Kevin De Bruyne ou Pedro seront sûrement réactivées l’été prochain, souligne Le Parisien.

Write A Comment