Le président du PSG organise, selon RMC, des entretiens individuels avec les joueurs, pour leur rappeler les objectifs du club. Et maintient sa confiance à Laurent Blanc.

Saisons différente, stratégie différente. Si par le passé, l’entraîneur était le seul à subir les foudres des Qataris, c‘est aujourd’hui différent, relate RMC. Nasser Al-Khelaïfi aurait choisi de responsabiliser un peu plus les joueurs du PSG. « Pour appuyer son message, Nasser Al-Khelaïfi a prévu de voir plusieurs de ses joueurs dans les prochains jours, à l’occasion d’entretiens informels. Juste pour leur rappeler les objectifs de la saison. Dans la tête du président, la faute provient des joueurs », écrit RMC.

« Ce sont eux qui sont sur le terrain, tout mettre sur Blanc, c’est ridicule » confie un proche du club. « Nasser Al-Khelaïfi a d’ailleurs renouvelé sa confiance à Laurent Blanc publiquement, mais aussi en privé. La relation entre Blanc et Al-Khelaïfi n’est pas très chaude, mais les deux hommes se respectent. Et Blanc n’est pas sur la sellette », poursuit RMC .

« Président ami », c’est fini

« Certains comprennent tout doucement au sein du club, que les joueurs ne doivent pas avoir le rôle d’intouchables. C’est très difficile parce que le club a fondé son nouveau projet sur l’image des joueurs. Les performances sportives doivent primer sur la notoriété, l’aura d’un joueur », poursuit la source de RMC.

Les relations entre les joueurs ne seraient pas non plus au beau fixe. « La proximité entre le président et le capitaine Thiago Silva a même créé des tensions. Le Brésilien peut compter sur le soutien de David Luiz, mais les relations avec d’autres cadres se sont fragilisés ces dernières semaines, notamment en raison de son comportement jugé individualiste par certains », selon RMC, qui affirme que la mesure phare de cette stratégie est : ne plus coller à l’image du « président ami » des joueurs.

Write A Comment