Neymar, Henrique, Tuchel: Thiago Motta se lâche

Rédigé par : | Le 18 juillet 2019 à 19:15
| Mise à jour : 18 juillet 2019 à 19:15

thiago motta

Dans L’Equipe, Thiago Motta évoque les raisons de son départ. L’ex-coach des U19 se confie sur ses relations avec Henrique et Leonardo.

Antero Henrique. « Aucune discussion avec lui. Il est venu me voir deux fois. Une fois pour parler avec moi ; l’autre fois, c’est quand il a annoncé à la réserve qu’elle n’existerait plus la saison suivante, deux jours après que j’avais prévenu mes dirigeants que je ne souhaitais plus entraîner les moins de 19 ans la saison prochaine ».

publicité

Maxwell. « Pareil. Aucune relation. Je pensais au départ qu’il ferait le lien entre les jeunes et les pros, mais non. Il a eu beaucoup de travail avec les pros. Il n’avait plus de temps. »

publicité

Leonardo. « Je n’avais pas la même relation qu’avec Antero puisque quand il est arrivé au club (en 2017), j’ai compris qu’il ne me voulait pas. Leo, je dois le remercier car il a été sincère avec moi. Il m’a demandé si je ne voulais plus entraîner les jeunes. Je lui ai confirmé mon choix et, là, il m’a dit : “Thiago je ne peux rien te promettre au club aujourd’hui.” Je le remercie de m’avoir dit la vérité. Il a confirmé mon choix ».

publicité

Tuchel. « On n’a jamais parlé. Il est venu une fois au centre de formation à l’occasion d’un déjeuner avec l’ensemble des éducateurs en octobre, novembre je crois. Après, je sais qu’il s’est plaint de mon interview à la Gazzetta dello Sport. Il n’a pas aimé que je puisse dire que j’aimerais entraîner un jour le club. Je l’ai su et j’ai trouvé cela un peu bizarre car, s’il voulait en parler, il savait où me trouver ».

Neymar. « Quand ça ne fonctionne pas, il faut trouver une solution. Si on veut rester ensemble, il faut se parler pour savoir ce qui ne va pas. Si Neymar reste dans cet état d’esprit ce n’est bon pour personne. Mais ce n’est pas parce que ça ne marche pas aujourd’hui qu’à l’avenir ça ne peut pas le faire. Il faut discuter. C’est un gentil garçon, mais il faut lui parler, lui dire les choses. S’il part, ce sera difficile de trouver un joueur de ce niveau. Aujourd’hui, il faut trouver une solution. Ça ne peut pas rester ainsi. Il ne faut pas gagner du temps sous prétexte qu’il a un contrat. Si on arrive à cela, c’est l’équipe qui en souffrira car ça ne se passera pas bien ».