Vendredi en conférence de presse, Thomas Tuchel a évoqué l’animation offensive défaillante du PSG.

Sans Mauro Icardi, touché au genou, le PSG n’a plus de possibilité d’aligner un véritable numéro 9. Et ça, ça agace fortement Thomas Tuchel, qui avait espéré autre chose que Moise Kean, dont le profil ressemble plutôt à Mbappé.

publicité

« Si on n’a pas de numéro 9, on ne joue pas avec de numéro 9. La question est stupide. Faites vos devoirs et regardez qui est disponible. Ma tête est au match de Dijon et vous ne parlez que de la défaite contre Manchester United. Si on avait battu MU, on en parlerait encore 3 jours après ? On doit aller de l’avant », a-t-il dit.

publicité
publicité

Pour lui cependant, il ne faut pas tout jeter avec l’eau du bain. « Non, on travaille honnêtement, dur, fort. Et on s’adapte tout le temps. On change de style tous les ans, toutes les semaines. On fait ce qu’on doit faire. Si on pense qu’il faut être dur, on est dur, s’il faut être positif, on est positif, négatif, on met la pression. On s’adapte à chaque fois.

0 Partages

Write A Comment

Recherchez sur Google

publicité