12 ans après, on parle encore du fameux clash entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech au Mondial 2010 : Patrice Evra donne une, sa version.

Dans l’émission «Rothen s’enflamme» sur RMC, Patrice Evra a évoqué le fameux clash survenu lors du Mondial 2010 entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech.

«J’ai voulu convaincre Nico (de s’excuser). Nico m’a dit : pas de soucis, je m’excuse auprès du groupe et du sélectionneur, mais je ne peux pas le faire en public. Ce n’est pas ce que j’ai dit (par rapport à la fameuse Une de L’Equipe, le fameux va te faire enc sale fils de p) et mes avocats sont dessus. Je ne vais pas aller m’excuser publiquement d’un truc que je n’ai pas dit.»

Patrice Evra, alors capitaine, pense pouvoir rattraper le coup. «Quand ils m’ont dit qu’ils allaient expulser Nico, j’ai dit à Domenech: Ça va être la plus grosse erreur, vous allez détruire ce groupe, ce groupe va partir en vrille. Il m’a dit : « OK. S’il s’excuse devant le groupe et devant moi, pas de soucis. » Je suis allé dans la chambre à Nico pour le convaincre. Je demande où est le coach. On me dit qu’on n’arrive pas à le trouver. C’est comme s’il avait disparu ».

« Dans ma tête, je me dis que Nico va changer de décision. Et puis là, je monte et je vois le coach tranquille avec Jean-Pierre Escalettes. Ils sont en train de rigoler. Je dis au coach qu’on l’attend depuis une heure et que Nico est prêt à faire ses excuses. Le coach me dit: « c’est trop tard, c’est au-dessus ». Au-dessus, c’est le président de la République.»

Write A Comment