Patrice Evra tente de s’excuser mais accuse

Rédigé par : | Le 20 mars 2019 à 18:50
| Mise à jour : 20 mars 2019 à 18:50

Patrice Evra
Patrice Evra

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Patrice Évra présente ses excuses après ses insultes contre le PSG.

Patrice Evra est dans la tourmente. Après des propos homophobes et insultants contre le PSG, l’ex-joueur de MU s’est excusé. «Je suis ici pour clarifier un énorme malentendu mais nous devons le fermer très vite. J’ai fait une vidéo, en plaisantant, en ami, et les médias français, ils le prennent, parce que j’utilise le mot pédé, et ils le traduisent, comme si j’étais contre les homosexuels. Je ne suis pas homophobe parce que vous savez qui je suis, je suis M. I love this game. J’aime tout le monde», explique d’abord Évra.

publicité

«Si j’ai offensé ou blessé quelqu’un, je m’excuse, mais ce n’est pas mon intention, ils (les médias français) essaient simplement de me rabaisser. Je défends l’égalité, vous devez être libre, quoi que vous fassiez dans la vie, je ne jugerais jamais personne, ma mère m’a élevé et m’a éduqué de cette façon, et vous savez quoi ? Seul Dieu peut me juger», ajoute-t-il.

publicité

« Ils déforment toujours mes propos. »

Patrice Evra poursuit sa sortie anti-médias. «Nous devrions être ensemble, unis, pour rendre le monde meilleur. Alors s’il vous plaît, arrêtez cette négativité, parce que vous ne m’arrêterez jamais, d’accord ? C’est un message massif pour les médias français car ils déforment toujours mes propos. Vous savez les gars, je ne joue plus avec l’équipe nationale, alors qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Votre vie est-elle si ennuyeuse ? Pourquoi essayez-vous toujours de faire le buzz, de mettre ma vidéo partout ? Je ne veux pas que vous mettiez même ma vidéo d’énergie positive, parce que vous êtes un peuple tellement négatif ».

publicité

De son côté, le PSG a dénoncé les propos tenus dans la vidéo originale et « condamne fermement les injures à caractère homophobe proférées par Patrice Evra contre le club, ses représentants et son ancien joueur, dans une vidéo diffusée (…) sur les réseaux sociaux », écrit le club parisien dans un communiqué. Le Paris SG « soutiendra toute démarche initiée par ses partenaires associatifs, Rouge Direct, Sportitude-France, SOS Racisme », qui comptent porter plainte.