Le patron de l’OM regrette de ne pas avoir « carnet de chèques des Qatariens »

Rédigé par : | Le 22 octobre 2017 à 10:15
| Mise à jour : 22 octobre 2017 à 10:21

football

Dans le JDD, Frank McCourt se confie sur l’avancée du Champions Project, qui patine un peu du côté de l’OM.

L’OM a toujours en tête de rivaliser avec le PSG et redevenir champion.  « L’OM Champions Project, c’est le but. Mais quand vos objectifs sont élevés, vous vous ouvrez à la critique », assure le patron de l’OM dans le JDD. « Nous, nous avons changé la moitié du groupe, 80 % des titulaires. On ne peut pas recruter dix joueurs sans faire face à une période d’ajustement. Construire une équipe prend du temps », dit-il.

Souvent éloigné de la canebière, il assure pourtant tout faire pour l’OM. « Je vis OM, ma famille aussi. Pour nous, c’est un investissement à long terme qui engage notre réputation.  Sérieusement concurrencer le PSG ? On n’a pas le choix. Maintenant, nous devons trouver comment y parvenir ».

Et de lancer une petite pique au PSG au passage : « Je suis un privilégié mais je n’ai pas le carnet de chèques des Qatariens. Ce serait une stratégie ridicule que de dépenser plus qu’eux pour gagner ».

« Personne n’y arrive. Ça ne veut pas dire que nous ne dépenserons pas, mais nous devons être plus ingénieux. Ce n’est pas bon pour l’OM de passer son temps à se plaindre. David contre Goliath, ce n’est pas uniquement de la mythologie, c’est aussi la vie. On doit être David et on doit battre Goliath ».

Frank McCourt estime que l’OM peut gagner le Clasico ce dimanche. « J’ai l’espoir de gagner ce soir. Nous avons une très bonne équipe, avec du caractère, et ça finira par payer. Oui, c’est un rendez-vous important qui excite tout le monde, mais ce n’est qu’un match. Nous devrons un jour dépasser le PSG pour devenir des champions. Nous sommes au début du processus.