Le PSG a marqué plus que trois points dimanche soir avec sa victoire contre Lyon.

Trois points qui font du bien, mais surtout un grand pas vers le titre. Avec sa victoire contre l’OL et la défaite de Lille contre Nîmes, le PSG reprend la tête de la Ligue 1.

publicité

Et ils ont livré un match plein, selon Pierre Ménès.  « Les Parisiens étaient extrêmement agressifs dans le pressing et le contre-pressing, et ont complètement étouffé l’entrejeu lyonnais, avec beaucoup d’engagement et surtout beaucoup de vitesse. Et quand on parle « vitesse », il est évidemment question de Mbappé, qui a ouvert le score à la suite d’une volée de Verratti repoussée par Lopes sur l’attaquant français, qui s’est dégagé d’un dribble avant de frapper entre les jambes de De Sciglio et de Lopes. Le PSG a ensuite doublé la mise par Danilo d’une belle reprise du droit sur une remise de la tête de Marquinhos », écrit-il sur son blog.

« On imaginait que l’OL allait réagir après le repos mais il a encaissé deux nouveaux buts, coup sur coup : un coup-franc rentrant de Di Maria touché par personne et le 100e but en L1 de Mbappé, bien lancé dans la profondeur par Verratti et qui a gagné son duel avec Lopes. Avec la satisfaction du devoir accompli, le prodige français est sorti et Paris a presque naturellement reculé de 15 mètres – à moins que ce ne soit Lyon qui ait avancé de 15 mètres, ce qui revient au même ».

« Les Gones ont d’abord réduit le score sur une frappe sèche de Slimani avant que Cornet ne remporte son face-à-face avec Navas pour atténuer l’ampleur de la défaite. Malgré ses sept revers, le PSG a donc récupéré le fauteuil de leader, avec un match dans quinze jours face à Lille qui pourrait lui permettre de prendre une option intéressante », conclut-il.

publicité
0 Partages

Write A Comment