Platini avoue une magouille pour aider les Bleus en 1998

Rédigé par : | Le 19 mai 2018 à 10:54
| Mise à jour : 19 mai 2018 à 10:54

Michel Platini a fait une révélation étonnante lors d’une interview.

La France championne du Monde en 1998 a reçu un petit coup de pouce. Le coprésident du comité d’organisation de la Coupe du monde 1998? Michel Platini, a reconnu que le calendrier a été manipulé, pour éviter un match France-Brésil avant la finale.

publicité

« Si on finissait premier du groupe et que le Brésil finissait premier, on ne pouvait pas se rencontrer avant la finale », explique-t-il sur France Bleu. « On est à la maison, il faut bien profiter des choses ! »

publicité

« On ne va pas s’emmerder pendant six ans à organiser la Coupe du monde si on ne peut pas faire quelque petites magouilles. Vous pensez que les autres ne le faisaient pas dans les autres Coupes du monde ? Tu penses… », ajoute-t-il.

publicité

Cette magouille, c’était donc de placer le Brésil dans le groupe A et la France dans le groupe C. Si les Bleus et le Brésil réussirait à terminer premier lors de la phase de groupe, il était donc impossible qu’ils se rencontrent.

Le procédé a été réutilisé en 2006, quand l’Allemagne avait hérité du groupe A et le Brésil, tenant du titre, du groupe F, avant le tirage au sort, comme lors de la Coupe du Monde 1998, rendant impossible un match entre les deux Nations avant la finale. Une magouillette donc…