Pour Laurent Blanc Rabiot est en train de se gâcher

Rédigé par : | Le 14 novembre 2018 à 9:04
| Mise à jour : 14 novembre 2018 à 9:04

Laurent Blanc
Laurent Blanc

Adrien Rabiot et Marco Verratti, les deux enfants terribles du PSG, ont été couvés par Laurent Blanc. Mais l’ex-coach du PSG n’est pas saitsfait.

Sur Rabiot et Verratti. « Leur évolution n’est pas celle que j’attendais. Adrien, tout n’est malheureusement pas clair chez lui. Pour l’instant, il n’a plus l’itinéraire qu’il devrait avoir, alors qu’il a tout. Ce n’est pas une sentinelle. Je peux comprendre sa position. Il peut jouer à ce poste mais ce n’est pas sa place. Il est bien meilleur plus haut. Verratti n’est pas une sentinelle non plus. Mais à un moment, il faut savoir écouter. Il ne doit pas se braquer comme ça, faire des conneries… Moi aussi, plus jeune, je ne voulais pas reculer. Et j’ai fini derrière, ce qui m’a sans doute permis de faire la carrière que j’ai faite ».

publicité

Rabiot gâche tout. « Quand tu as un boulevard, ne le gâche pas avec des décisions ou des attitudes à côté de la plaque. Je lui dis ça par affection. Je me suis battu pour qu’Adrien reste à Paris, je lui ai tenu un discours avec des actes, j’ai cru en lui, il le sait. Et, cinq ans plus tard, j’ai l’impression que c’est la même bande qui repasse. ».

publicité

Motta n’est plus là. « Verratti n’a plus évolué dans le jeu depuis deux ou trois ans. Mais pour Verratti, ça s’explique. Il a vite explosé au haut niveau, tout le monde le voyait gros comme une maison, mais il a été rattrapé par plein de choses qui ont freiné sa progression. Des blessures, l’Italie qui n’est pas allée à la Coupe du monde. Et Thiago Motta n’est plus à côté de lui ».

Le PSG. « Le PSG n’a pas pris conscience de la dimension du top niveau européen. Il y a des grands clubs européens en face […] qui possèdent de l’avance sur Paris dans beaucoup de domaines : la culture du club, l’expérience, l’influence […] La victoire ne se programme pas. C’est ce qui fait aussi le charme du foot. »