Jordan Amavi et Layvin Kurzawa en étaient venus aux mains lors de PSG-OM en septembre dernier. Le joueur de l’OM a fait son mea culpa.

« On va dire que je n’aurais pas dû. Ce ne sont pas des gestes à voir sur un terrain de foot, comme me l’a dit mon père, il ne veut plus voir ça. Maintenant c’est passé, je vais me tenir à carreau. », a-t-il dit dans des propos relayés par Le 10 Sport. Il avait écopé de trois matchs.

Cette déclaration fait écho à celle de Layvin Kurzawa : « Quand on est un joueur pro, on n’a pas le droit de montrer un tel comportement. Parfois la soif de défendre nos coéquipiers nous font déraper, le plus important est d’en avoir conscience, s’excuser », avait dit Layvin Kurzawa, qui avait écopé de six matchs de suspension.

« Je regrette la mauvaise image que j’ai renvoyé auprès des personnes qui regardent le match et surtout les enfants qui rêvent de devenir footballeurs professionnels », avait-il ajouté.

0 Partages

Write A Comment