Rabiot remporte une bataille contre le PSG, mais ce n’est pas fini

Rédigé par : | Le 10 septembre 2019 à 11:00
| Mise à jour : 10 septembre 2019 à 11:00

Selon L’Equipe, la LFP aurait donné raison à Adrien Rabiot dans le conflit juridique qui l’oppose au PSG.

Adrien Rabiot remporte la bataille. Selon L’Equipe, la commission paritaire d’appel de la Ligue a notifié, le 30 août dernier, sa décision, concernant l’affaire de sa mise à l’écart et le non versement de sa prime d’éthique.

publicité

Le PSG avait notamment reproché au joueur un « like » sur instagram sur une vidéo de Patrice Evra, qui se réjouissait de la victoire de Manchester United contre le PSG en Ligue des Champions.Adrien Rabiot avait ensuite été mis à pied par son club.

publicité

Cette décision confirme celle de la commission juridique de la LFP du 3 juin 2019, qui avait statué en faveur de Rabiot. La commission de la Ligue a jugé « que la mise à pied disciplinaire notifiée le 3 avril 2019 est intervenue postérieurement au non-versement de la prime d’éthique qui revêt le caractère d’une sanction, qu’en l’application d’un « non bis in idem », le PSG ne pouvait sanctionner deux fois M. Adrien Rabiot pour les mêmes faits fautifs ; qu’il y a donc lieu de considérer que la mise à pied disciplinaire de M. Adrien Rabiot est irrégulière ».

publicité

Mais le PSG peut encore contester cette décision, devant le conseil de prud’hommes.