Publicité / Ad

Les responsables du PSG étaient réunis ces derniers jours à Doha, au Qatar, pour fait un point de mi-saison. C’était à priori un peu tendu.

Le PSG est leader de la Ligue 1, qualifié en Coupe de France, et va jouer son 8e de finale de Ligue des Champions. Ca va mieux que les saisons précédentes sur le plan comptable. Mais en coulisses, ce ne serait pas aussi fluide. Selon nos confrères de Paris Team, la réunion au sommet qui a eu lieu à Doha, au Qatar, n’a pas été une promenade de santé.

Publicité / Ad

« Ces résultats ne semblent pas satisfaire pleinement les hautes autorités du club. Les dirigeants ont clairement exprimé leur mécontentement, mettant notamment en avant le style de jeu de l’entraîneur Luis Enrique, jugé peu compréhensible, ainsi que le manque d’envie et de détermination affiché par l’équipe », assure ainsi cette source.

A Doha, l’émir s’inquiète surtout du jeu parisien. Sans passion, sans envie apparente. « L’équipe doit démontrer des progrès tangibles pour maintenir l’espoir et l’enthousiasme des supporters, qui montrent des signes de décrochage et peinent à s’identifier à l’équipe », assure Paris Team en évoquant les conclusions de cette réunion.

Le PSG a réussi la saison dernière a encore faire exploser son chiffres d’affaires, et celle en cours semble plutôt bien se dérouler. Mais les prochains mois seront cruciaux. Le PSG doit convaincre les sponsors actuels, signés alors que Messi et Neymar étaient présents, de poursuivre l’aventure avec le club.

Et sportivement, le PSG se cherche un style, un âme. Il faut les trouver, et vite. « Ce message fort a été directement transmis à la direction sportive, incarnée par Luis Campos », assure Paris Team.

Publicité / Ad

Write A Comment