Pour Riolo, Verratti joue en tongs

Rédigé par : | Le 1 octobre 2017 à 18:05
| Mise à jour : 1 octobre 2017 à 16:39

Le journaliste de RMC n’est pas tendre avec Marco Verratti, après PSG/Bordeaux (6-2)

« Le PSG s’est baladé, le PSG est trop fort pour la L1… OK, tout ça, on le sait. Rien de nouveau. Comme toutes les équipes qui ont dominé leur époque ou même celles qui ont été championnes plus ponctuellement, ce PSG est parti pour ne pas perdre ».

publicité

« Comme le Sainté des années 70, l’OM, l’OL et même Monaco l’an dernier, un champion qui perd deux, trois fois max par an. Ce qu’il faut éviter pour les adversaires, c’est la résignation. Commencer le match battu. Bordeaux m’a un peu donné cette impression hier. L’image, c’est Malcom. Le maillot à la pause, le selfie à la fin, la vedette des Girondins était venue pour voir Neymar. Personne ne lui dira rien, c’est le meilleur joueur de l’équipe ».

publicité

« Mais moi, franchement, ça ne me plaît pas. Le PSG a fait un gros match, OK. OK, il n’y a rien à faire contre le coup franc de Neymar, contre les accélérations de Mbappé… OK, alors on regarde, c’est ça ? Bordeaux pouvait au moins résister. Ne pas faire des marquages en chaises longues. C’était un choc de L1 et Bordeaux est venu faire des photos !! Voir Chelsea-City dans la foulée m’a fait un choc. Un vrai match intense. Pas toujours beau, mais sacrément disputé », dit-il.

publicité

« Bon sinon, le PSG s’est donc amusé. Draxler au milieu, ça a très bien marché et ça peut être une nouvelle option. Verratti a joué en tong et a, comme toujours maintenant, été le moins bon. Berchiche doit prendre la place du pauvre Kurzawa ».

« Et enfin, le trio de devant a régalé tout le monde. Je note enfin qu’Emery bosse sur plein de dossiers. Il fait tourner des joueurs, essaye des systèmes. Son PSG est un labo. Il ne lui reste plus qu’à trancher pour l’arrière gauche et faire goûter du banc à Verratti et ça sera parfait… », a-t-il conclu.