Super Ligue des champions : les petits clubs menacent de confisquer les droits de diffusion

Rédigé par : | Le 10 avril 2019 à 13:51
| Mise à jour : 10 avril 2019 à 13:51

Le projet de Super Ligue des champions discuté actuellement par l’UEFA avec les clubs majeurs d’Europe déplaît fortement.

Après Javier Tebas, qui a dénoncé le projet de Super Ligue des Champions,  c’est l’UCPF, le syndicat historique des clubs pros français, qui entend se rebeller en menaçant de priver de droits télé les équipes qui y participeraient. Cette réforme de la C1 entrerait en vigueur en 2024,

publicité

« Ce serait une décision légale et équitable », assure Bertrand Desplat, le président de Guingamp, dans L’Equipe. « Il y a ceux qui sont totalement pour la réforme proposée, comme le PSG ou Lyon, ceux qui s’interrogent sur leur capacité d’intégrer cette compétition comme Marseille et quelques autres. On veut simplement rappeler que l’UCPF est le syndicat qui défend le plus le football des provinces, le football populaire, le football national », assure-t-il.

publicité

« On défend les 30 ou 35 clubs qui ne verront jamais la couleur de la Ligue des champions et de ses revenus. Cette immense majorité a décidé de ne pas se laisser faire. Je ferai part mercredi au CA de la Ligue de notre volonté de retirer les droits télé à ceux qui iraient dans cette aventure », souligne-t-il. Le PSG sera le principal visé…

publicité