Tuchel-Henrique : le bras de fer s’intensifie

Rédigé par : | Le 29 janvier 2019 à 13:41
| Mise à jour : 29 janvier 2019 à 18:13

Selon L’Equipe, la tension entre Thomas Tuchel et Antero Henrique est encore montée lors de ce mercato.

Une lutte d’influence cordiale, mais sans cadeau. Voilà comment résumer la relation entre Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, et Thomas Tuchel, le coach.

publicité

« Si les échanges directs entre les deux hommes restent respectueux, si leurs propos l’un sur l’autre à l’extérieur peuvent être très élogieux, il en va autrement en interne. Sur certains dossiers, ils se sont opposés », assure L’Equipe, notamment sur la gestion du cas Rabiot.

publicité

Tuchel, l’homme de l’emir

Henrique a choisi la fermeté pour punir Rabiot. « Le Portugais se veut ferme et buté » selon L’Equipe alors que Tuchel « plaide pour une approche plus pragmatique ». « Perdu pour perdu, il aimerait le réintégrer à la fin du mercato d’hiver » explique le journal sportif.

publicité

Autre point de blocage: De Jong. « Tuchel avait compris que Frenkie De Jong (…) allait s’engager la saison prochaine avec le PSG. De Jong se voyait rejoindre le PSG en juillet, sa compagne avait déjà prospecté des appartements au cœur de la capitale… »

Mais Tuchel aurait l’avantage. « Choix de l’émir en personne, Tuchel jouit d’une position inédite pour un coach depuis le rachat du club par le Qatar en 2011. De quoi se laisser griser par un sentiment de toute puissance. Et, parfois, user d’une liberté de parole rare dans ce club habitué à cultiver la discrétion dans sa communication », conclut L’Equipe. On l’a vu dans le dossier Rabiot, Tuchel utilise sa liberté de parole…