Verratti a pris Raiola comme agent… a une seule condition

Rédigé par : | Le 21 octobre 2017 à 16:21
| Mise à jour : 21 octobre 2017 à 16:53

Dans L’Equipe, Marco Verratti est revenu sur son été difficile avec son vrai-faux départ du PSG.

Avant l’ouragan Neymar, il y eu tout le mois de juin la tempête Verratti. Le joueur était semble-t-il prêt à aller au bras de fer avec le PSG pour partir au Barça. Cependant, l’Italien livre une version légèrement différente et charge plutôt son ex-agent, Donato Di Campli.

« Je me suis retrouvé dans une situation difficile. Tous les matins, quand j’ouvrais le journal, je voyais des déclarations que je n’avais jamais faites ou bien mon ancien agent disait des choses avec lesquelles je n’étais pas d’accord. Moi, je ne suis jamais venu ici pour dire : « Je veux partir. » La seule chose que je suis venu faire, c’est de me faire expliquer des choses », dit-il, confirmant tout de même ses interrogations sur l’ambition du PSG.

« Je suis sincère : cette année, pour la première fois depuis cinq ans, je me suis demandé si je devais continuer ici. Mais j’ai été rassuré sur le projet et les ambitions. Je suis un garçon ambitieux et quand j’ai vu qu’il manquait cela (manque de concentration, ndlr), je me suis posé des questions ».

Mais revenant sur les provocations de Di Campli, Verratti assure ne pas avoir compris. « Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Ça a été dur car il était comme un père pour moi. Avec le temps, j’espère qu’on retrouvera une relation normale », a-t-il dit.

Ensuite, Marco Verratti a changé d’agent, optant pour Mino Raiola. Pas forcément plus calme, mais qui traite avec le PSG depuis de nombreuses années.

« Je connaissais Mino Raiola, c’était l’agent d’Ibrahimovic. La seule chose que je lui ai dite, c’est : ‘Je te prends si on ne parle plus de moi dans les journaux’. Il a l’expérience, de bons rapports avec le club. Et Zlatan me l’a conseillé. Dans le foot et en dehors, à chaque fois que j’ai écouté Zlatan, j’ai fait les bons choix. »