Patrick Vieira garde un bon souvenir de son passage à la Juventus. Dans L’Équipe Magazine, il raconte néanmoins avoir connu quelques petits déboires avec le très caractériel Zlatan Ibrahimovic, lors de la saison 2005-2006.

publicité

« J’ai découvert un gars qui marche droit, la tête haute, pas le genre à baisser les yeux. Et qui pouvait être sacrément casse-pied à force de râler tout le temps. Tu lui mets la balle dans les pieds, il la veut sur la poitrine ; tu lui mets sur la poitrine, il la réclame dans les pieds ; tu le lances dans l’espace, il s’énerve, car il veut que tu joues sur lui et inversement. Ça fait partie de son charme, mais, à force, ça fatigue. Ça peut crisper », raconte-t-il.

Coéquipiers dans deux clubs différents

« Il a crié, car il voulait que je lui donne le ballon. Je lui ai dit de se calmer. Le ton est monté, nous nous sommes envoyé des insultes en anglais. Nous avons fait du vent en fait, c’était juste une échauffourée, pas une bagarre. Mais, sur le coup, ni lui ni moi ne voulions détourner les yeux. Dans un effectif rempli d’autant de forts caractères, celui qui baissait la tête n’existait plus. C’était important que je montre mon tempérament ».

Les deux joueurs se sont aussi retrouvés coéquipiers à l’Inter. Une cohabitation, qui semble-t-il, s’est mieux déroulée…

0 Partages

Write A Comment

publicité