Nabil Fekir, suspendu pour avoir écopé trois cartons jaunes, lors des dix dernières rencontres, ne jouera pas le Trophée des Champions.

Jean-Michel Aulas aura pourtant tout tenté pour aligner son jeune prodige : dans le Progrès, le président de l’OL explique qu’il ne sera pas présent pour la rencontre.

“Je ne serai pas présent à Montréal. C’est une bouderie de ma part. J’ai demandé au président du PSG Nasser al-Khelaïfi à ce que Nabil Fekir puisse jouer pour le Trophée, pour le spectacle, pour le foot. Et il m’a répondu non”.

“Dans l’autre sens, j’aurais accepté”

Le président de l’Ol, qui semble oublier que le Trophée des Champions est un match à enjeu, met en avant la différence de budget entre les deux clubs. “Par rapport à nos moyens du moment et un club qui a 500 millions d’euros de budget, je pensais qu’il y avait une possibilité. Dans l’autre sens, j’aurais accepté”, ajoute-t-il.

Samedi dernier, après la blessure de Clément Grenier face à Arsenal, Jean-Michel Aulas avait demandé la suspension de cette suspension : «Pour l’intérêt du football français dont on doit promouvoir l’image, ça serait bien d’annuler la suspension de Fékir pour le Trophée des Champions.»

Google News Google News