Laurent Blanc a refusé la proposition de Jean-Michel Aulas d’inverser le lieu du huitième de finale de… Coupe de France entre le PSG et l’OL. JMA a répondu.

La proposition de Jean-Michel Aulas prévoyait de reporter le match au 24 février, au lieu du 9 ou 10, soit après la rencontre de Ligue des Champions contre Chelsea. Laurent Blanc a balayé cette idée, mais Jean-Michel Aulas assure que la proposition tient toujours… si le match se joue à Lyon et non à paris, comme prévu.

«S’ils avaient été honnêtes, ils auraient dit qu’ils voulaient battre Lyon et nous prendre pour des poireaux. Dans ce cas, ma proposition n’est pas satisfaisante. Mais s’ils veulent venir jouer mercredi après-midi, c’est toujours valable. C’est la bonne solution quand on a envie d’être fair play…», a-t-il dit à L’Equipe.

JMA en a rajouté une couche sur OL TV : «Il ne faut pas nous prendre pour des blaireaux. J’ai entendu dire que les dirigeants parisiens souhaitent prendre des points pour tous les clubs français en faisant des bonnes performances face à Chelsea. Ils ont dit : “À Paris, on est ouvert sur la France”, ce qui est un comble. Nous on leur propose de jouer après Chelsea. La pelouse est aussi belle qu’à Paris et l’aéroport est à quinze minutes… Je sais que l’entraîneur est intéressé. Mais L’humanisme dont on a fait preuve ce soir, il faut en faire preuve aussi dans les très grands clubs. »

Mais Jean-Michel Aulas a cependant ajouté qu’il viendrait à Paris pour «encourager le PSG contre Chelsea».

Write A Comment

Google News Google News