Le président de l’OL estime que le combat est déjà perdu, avant même de disputer le match de mercredi.

Troyes samedi, le PSG mercredi et le derby face à l’ASSE dimanche prochain, puis Marseille en Coupe de France : Jean-Michel Aulas a décidé de choisir ses combats et offre déjà quasiment la victoire au PSG.

« Je pense que c’est comme un combat de boxe, on ne fait pas un poids coq affronter un poids lourd, il n’a aucune chance de résultat. Il y a un problème d’administration, d’organisation. D’un côté il y a une équipe qui a 550 millions d’euros de budget, de l’autre au mieux 150, c’est le cas de Lyon, c’est compliqué”, a-t-il déclaré.

“Un manque d’ambition des adversaires de Paris ? Il faut être réaliste. Pour être entendu, il faut rester lucide. On ne peut pas dire aux joueurs qu’ils feront chuter le PSG mercredi soir alors qu’il y aura un match important dimanche prochain, à Saint-Etienne, qui n’aura pas joué dans la semaine. Ce n’est pas réaliste. On sera obligé de faire l’impasse sur la Coupe de la Ligue. Ce ne sera pas possible d’aligner une équipe compétitive, d’autant plus qu’il y a des blessés. Faisons jouer un match de Youth League, on verra à armes égales si on peut l’emporter !”

Write A Comment

Google News Google News