Cet épisode méconnu de la carrière d’Hatem Ben Arfa est dévoilé ce samedi par Le Parisien.

Tout se déroule le 3 octobre 2010, lors d’un Manchester City – Newcastle. Après un tacle très dur du ruguex Néerlandais Nigel, Hatem Ben Arfa sort du terrain avec une double fracture tibia péroné.

Il sera absent des terrains plus de six mois, alors qu’il vient d’être prêté par Marseille à Newcastle.

Hôpital insalubre

Michel Ouazine, son ami et conseiller, souhaite a tout prix contacter un médecin de renom, et son choix va se porter sur le docteur Eric Rolland, actuel médecin du PSG, qui a notamment remis sur pieds un certain Ronaldo.

Le docteur Rolland accepte et se rend à Manchester pour opérer Hatem Ben Arfa. L’opération se déroule sans soucis, sauf que l’hôpital de Manchester est insalubre. La jambe de Ben Arfa s’infecte peu à peu par staphylocoque doré, raconte Le Parisien.

Le docteur Rolland va prendre alors une décision radicale: réopérer Ben Arfa, mais à Paris cette fois. Et cette intervention qui a sauvé la jambe du joueur, lui permettant de poursuivre sa carrière pour signer au PSG… pour retrouver l’homme qui a réussi ce miracle.

Write A Comment

Google News Google News