Les deux arrières droit du PSG vont se livrer à une bataille sans merci pour une place de titulaire.

Il n’y aura qu’un vainqueur… à moins qu’Unai Emery ne fasse tourner. Lors des deux premiers matchs du PSG à l’International Champion’s Cup aux USA, Serge Aurier et Thomas Meunier ont sorti le grand jeu.

Ce week-end, face à l’Inter Milan, Serge Aurier a livré une excellente prestation, loin des tourments de la fin de saison dernière. Capitaine en fin de rencontre, il a même inscrit un doublé, pour convaincre Unai Emery. Mais le coach espagnol a prévenu, il n’y aura aucun écart de conduite à la Periscope comme au printemps dernier.

Car derrière, Thomas Meunier arrive au PSG comme un mort de faim. Pour son premier match presque plein avec le club (il est entré à la 12e minute), le belge à peine revenu de l’Euro 2016 a répondu à Serge Aurier de la plus belle des manières, en inscrivant lui aussi un doublé… face au Real Madrid.

« Je suis ravi de mes débuts parisiens. Il y a énormément de communication et de positivité sur le terrain. Je crois que ça aide beaucoup les nouveaux joueurs et les jeunes qui viennent du centre de formation. Je pense que tout le monde est dans le même bateau. J’ai découvert mon pied gauche en même temps que vous (rires) », a-t-il dit en fin de rencontre, avant d’être élu homme du match.

A tous les étages cette saison, la concurrence sera forte. Mais c’est probablement sur le côté droit de la défense qu’elle sera la plus compliquée à gérer pour Unai Emery…

Write A Comment

Google News Google News