Mino Raiola s’est dit satisfait de la démission de Sepp Blatter, le président de la FIFA. Et réaffirme son envie de présider l’institution.

Le fantasque agent de Zlatan Ibrahimovic ou Blaise Matuidi a réagi mercredi à la démission surprise de Sepp Blatter. “Je ne pense pas que ce soient les pressions exercées par le monde du football qui l’ont vraiment poussé à partir. Je pense qu’il part parce que c’est devenu pour lui une obligation et la seule manière de se défendre face aux enquêtes en cours”, dit-il dans Le Parisien.

La FIFA va désormais devoir trouver un successeur au président suisse. “Moi aussi, je peux être candidat à la FIFA ! A mon niveau, je peux être la personne capable de transformer cette organisation. Je reste six mois à la présidence de la FIFA, le temps de tout changer, et après je m’en vais. Je laisse la place à quelqu’un d’autre”, dit-il dans le journal, qui précise que pour l’instant, les agents de joueurs n’ont pas cette possibilité.

Mino Raiola estime par ailleurs que si Michel Platini venait à se présenter, ce serait pour changer les choses, et non pas pour gérer la FIFA “de la même manière que Blatter, cela ne sert à rien. Il faut révolutionner la gouvernance et absolument séparer les pouvoirs. Séparer notamment la gestion sportive et la gestion commerciale. C’est une condition nécessaire pour mettre fin aux affaires de corruption”. Il estime enfin que la FIFA “doit quitter la Suisse et déménager dans un pays où les exigences en matière de transparence financière existent vraiment”.

Write A Comment

Google News Google News