Dans le Courrier Picard, Nicolas Dehon, l’ancien entraîneur des gardiens du PSG, critique la politique du club concernant les gardiens.

Nicolas Dehon a été limogé par le PSG 2017. Il évoque notamment le cas d’Alphonse Areola, et pour lui, le club est fautif. «Je (lui) avais dit que ce serait compliqué pour lui, parce qu’ils ne lui feraient pas confiance. Et ils ont pris Navas en numéro un, vainqueur de trois Ligues des Champions, et Rico en n°2. Mais je pense qu’il finira par réussir» ,

«Le PSG n’arrive pas à faire confiance à un gardien de but. Mais dans tous les clubs qui disputent la Ligue des Champions, dont le Real et Manchester City, aucun gardien formé au club ne joue en équipe première» , a cependant concédé Nicolas Dehon.

Sébastien Cibois, ex-numéro 3 au PSG, qui n’a pas retrouvé de club depuis son départ cet été, est plus dur. «Ils n’ont jamais vraiment donné la chance à Alphonse d’être numéro 1. Bien installé. Pour la confiance, ce n’est pas le mieux. C’est leur choix, ils décident. Mais je pense que ce n’est pas la meilleure solution» , a-t-il dit sur RMC. «Il m’a appelé juste avant de signer à Madrid en me disant : ‘soit je suis numéro 2 au PSG, soit je suis numéro 2 au Real’. Je lui ai dit qu’il n’avait même pas à se poser la question. Au Real, il aura peut-être sa chance d’être numéro 1» , a-t-il conclu. Il faudra cependant faire mieux que Thibaut Courtois…

Write A Comment

Google News Google News