Dans L’Equipe, l’ancien milieu du PSG estime que les joueurs manquent parfois de mordant.

Youri Djorkaeff livre un constat étonnant sur le PSG version 2015. Alors que la plupart des pbservateurs louent l’implication du onze de Laurent Blanc, l’ancien numéro 6 parisien trouve tout de même qu’il y a des choses à dire : “Aujourd’hui, ils sont tous internationaux, mais ne dégagent de la force que sur certains matches. L’attente des gens pour la Ligue des champions est telle que cette équipe se projette déjà sur le prochain tour. Or, ce qu’elle devrait faire, c’est prendre les matches comme ils arrivent, être plus challenger”.

Le Snake estime que “le PSG a raté une occasion face à Chelsea, il y a deux ans alors que les joueurs étaient prêts. Maintenant, on a l’impression qu’ils ne jouent plus pour gagner, mais pour ne pas perdre. Il leur manque la petite folie que nous avions”.

Youri Djorkaeff a aussi évoqué la montée du football aux USA. “Je le suis de très près aux États-Unis. Et je vais davantage m’impliquer parce qu’il s’y passe quelque chose de très fort. C’est le sport no 1 des six à quatorze ans”.

“J’ai une fondation pour les enfants défavorisés et un camp dans le quartier de Harlem avec cent gosses. Je n’entraîne pas, je dirige. Je m’amuse avec les jeunes. En juin, j’organiserai un gala avec un match de légendes, gratuit pour ces enfants-là que je veux sortir d’un quotidien pas terrible”, a-t-il déclaré dans cet entretien.

Write A Comment

Google News Google News