A l’été 2016, Laurent Blanc avait été licencié par le PSG. Son agent, Jean-Pierre Bernès, revient sur cet épisode dans l’Equipe du jour.

Pas rancunier, Jean-Pierre Bernès, mais comment pourrait-il l’être ? Le PSG a licencié son client Laurent Blanc à l’été 2016 contre 22 millions d’euros. L’agent assure cependant que tout s’est passé de manière très correcte.

Sur le dossier Blanc, viré par le PSG. « Oui, j’ai gardé contact avec Nasser al-Khelaïfi. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup, qui a été d’une très grande correction dans le dossier de Laurent Blanc. On va dire : “Il a les moyens.” Mais, vous savez, vous pouvez avoir les moyens et ne pas être correct. »

Les montants énormes dépensés par le PSG. « Le seul problème c’est que cette inflation des transferts dérègle le marché sur la durée. Ce ne sont pas les grands joueurs qui sont chers. Neymar ou (Kylian) Mbappé, compte tenu de leur âge, de ce qu’ils apportent en termes d’image, de sportif, ça peut se justifier. Ce qui est cher ce sont les joueurs moyens, qui concernent des clubs qui se mettent parfois en difficulté. »

L’avenir de Blanc. « Il est impatient de reprendre mais il ne veut pas entraîner pour entraîner. Il veut essayer d’obtenir un grand projet, dans un grand club. Si ce projet n’arrive pas, on verra », a-t-il expliqué, démentant la rumeur Rennes. Blanc dispose de « plusieurs propositions » de « clubs anglais » et de sélections comme « les États-Unis et l’Australie ». Mais Blanc chercher “au moins aussi bien que le PSG”.

Write A Comment

Google News Google News