Dans la presse belge, Thomas Meunier a évoqué sa situation au PSG.

Depuis son arrivée au PSG, Thomas Meunier a effectué une bonne préparation, jouant et marquant lors de la tournée US, notamment. Mais depuis le retour en France, Unai emery lui préfère Serge Aurier.

“Il n’y a aucune frustration puisque mon statut ici était clair et net lorsque que j’ai apposé ma signature sur le contrat. La priorité reste Serge Aurier. Je sais que je vais devoir prendre mon mal en patience si je veux obtenir une place de titulaire ou même beaucoup plus de temps de jeu”, dit-il.

“L’équipe nationale, c’est un cas à part”

“Je vais donc travailler pour moi-même et avec le temps, je pense que je recevrai ma chance à un moment ou un autre. Serge sera plus que probablement sélectionné pour la CAN donc ce sera aussi une possibilité pour moi de me montrer. Je prends mon mal en patience”,  a expliqué Meunier au micro de la RTBF.

Sur le banc du PSG, Thomas Meunier va-t-il perdre sa place en sélection belge ? Avec un nouveau sélectionneur, tout est remis en question. “Je ne connais absolument pas Roberto Martinez et lui ne me connait probablement pas non plus. On va voir un peu ce qu’il va faire avec l’équipe”.

“C’est une nouvelle expérience pour tout le monde et on va apprendre à le connaître tout doucement. Est-ce que je serai pris ou pas ? Certains autres joueurs peuvent aussi se poser des questions, on verra bien. L’équipe nationale, c’est vraiment un cas à part”, a-t-il dit à la RTBF.

“Hazard était à 80%”

Il y à quelques jours, il avait aussi évoqué l’Euro 2016, en critiquant notamment Eden Hazard. « Il ne faut pas remettre toute la faute sur Marc Wilmots. La presse s’est focalisée sur le sélectionneur. Il en a tellement pris plein la figure qu’on a oublié le reste : certains joueurs n’ont pas du tout été à leur niveau”, disait-il.

“Si je dois regarder d’un œil critique les prestations d’Eden Hazard, je trouve qu’il a été à 80% de ses possibilités. Il aurait pu donner encore plus. Il a des circonstances atténuantes : il a vécu une saison difficile à Chelsea. Kevin De Bruyne aussi était fatigué », disait-il dans Sudpresse.

Write A Comment

Google News Google News