Jeudi, Benjamin Stambouli a posé pour les photographes, à New York.

« C’est formidable  de se retrouver ici, la ville est superbe, on en profite un peu mais on travaille surtout beaucoup. C’est une belle façon de promouvoir le club et également le soccer, ici, aux Etats-Unis. On sait faire la part des choses, on peut allier travail et activités. Le plus important c’est le terrain, et on se focalise à 100% sur notre préparation », a-t-il déclaré.

Benjamin Stambouli est conscient que le challenge est immense. « Evidemment, je sais que j’arrive dans un club de dimension mondiale, et j’ai déjà pu me rendre compte de l’impact du club à travers le monde, lors de ce séjour américain. J’avais peu connu cela en Angleterre, mais là c’est à une toute autre échelle.  »

Et l’OM ? «Je pense qu’il n’y a plus photo. On sait que l’image du PSG aujourd’hui est mondiale et que sur la scène européenne elle est très importante. On sait qu’on est un club qui vise à soulever la coupe aux grandes oreilles. Le PSG aujourd’hui a un niveau de jeu qui surpasse les équipes françaises, à nous de perpétuer ce rituel-là et de pouvoir continuer à accélérer. »

Mais concernant sa position sur le terrain, l’ancien joueur de Tottenham assure qu’il est à la disposition de Laurent Blanc. « Mon poste préférentiel est en pointe basse, milieu défensif juste devant la défense, là où le coach me trouve à ma meilleure place d’ailleurs. J’ai parfois évolué à des postes différents, pour me mettre au service du collectif. C’est essentiel pour moi d’entre polyvalent. On me fait confiance, j’en suis très fier, c’est une source de motivation qui me nourrit. J’ai hâte de montrer ce que je peux faire, je vais côtoyer le très  haut niveau, je vais tout faire pour progresser et m’investir rapidement. »

Le JT du jeudi 23 juillet par PSG

Google News Google News