Sur RTL, l’ancien international estime qu’on en fait trop sur l’affaire Ibra. «Il s’est excusé, il a précisé le fond de sa pensée, passons à autre chose», a déclaré lundi Bixente Lizarazu.

«Je pense que surtout ce qu’il faut voir aussi, c’est dans quelles circonstances il s’est énervé. Ce n’est pas en conférence de presse, ce n’est pas des propos qui sont censés être des propos officiels, ce sont des propos en sortie de match où il peut ne pas y avoir de micro, pas obligatoirement y avoir une prise de son, donc attention à ça”.

“Ça c’est des micros cachés où le joueur n’est pas forcément au courant que ses propos sont enregistrés, donc ce n’est pas les mêmes circonstances, ce n’est pas une déclaration publique de la part de Zlatan», explique Bixente Lizarazu selon des propos retranscris par L’Equipe.

Les propos en question (“Pays de merde…”) ont été captées par les caméras de Canal + au retour des vestiaires, alors qu’Ibra venait d’avoir une altercation avec un arbitre assistant.

Write A Comment

Google News Google News