Dans L’Equipe, Jean-Michel Aulas en rajoute une couche sur le refus du PSG d’autoriser Nabil fékir à disputer le Trophée des Champions.

JMA ne lâche pas l’affaire. Pour le spectacle, pour le foot, pour l”interêt suprême, le PSG devrait s’assoir sur le règlement et autoriser un joueur suspendu à disputer la rencontre. Il estime que Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG et de BeIn Sports, chaîne sur laquelle sera diffusée la rencontre, a le pouvoir de changer les choses.

“Si le président de beIN Sports appelle le président du PSG pour lui demander de faire lever la suspension de Nabil Fekir, je saute dans un avion”, a-t-il dit. “Sinon, non, je boude ! En plus de diffuser le match, beIN Sports fait la promotion de celui-ci avec l’image de Nabil. Quand on a 600 M€ de budget, ne pas vouloir que Nabil joue un match comme ça… Ils ont peur de quoi ? Je ne trouve pas ça bien! Priver Nabil d’une affiche diffusée sur beIN, car il a eu un troisième avertissement en Championnat l’année d’avant alors qu’on est décimé par les blessures, je ne trouve pas ça fair-play”, ajoute-t-il.

Jean-Michel Aulas  estime qu’il y a toujours une chance que Nabil Fékir puisse disputer la rencontre. “Maintenant, chacun défend sa paroisse, mais il est parfois bon d’être oecuménique. En tout cas, j’ai demandé à ce que Nabil soit dans le groupe. Comme ça, si le PSG change d’avis, il pourra jouer”, conclut-il.

Google News Google News