Contrairement aux politiques, Didier Deschamps n’a pas fait de promesse en l’air: il ne prolongera pas dans l’eau polluée de la Seine.

Anne Hidalgo l’a promis, et plus récemment Emmanuel Macron. Comme Chirac en son temps, les politiques promettent de se baigner dans la Seine avant les JO. Pour démontrer que l’eau n’est pas polluée, car des compétitions des JO doivent avoir lieu dans le fleuve en août prochain.

Mais très peu pour Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. “Oh la patate chaude. Je ne vais pas prendre l’engagement de me baigner dans la Seine. J’espère que ça sera possible mais…” ”

“C’est compliqué parce que c’est l’image de la France qui est en jeu, mais ce n’est pas d’aujourd’hui. Ce ne sont pas les trains ou les avions qui arrivent à l’heure qui vous intéressent. Tout n’est pas parfait, mais je suis à fond derrière tout le monde, pour que ça se passe de la meilleure façon possible, que ça soit une belle fête, que le monde entier ait une image positive.”

Write A Comment