Sur RMC, le président de la FFF est revenu sur le refus de Rabiot de figurer dans la liste des suppléants des Bleus.

Noël Le Graët n’ajoutera pas de peine à la peine. Sur RMC vendredi, le président de la FFF à joué l’apaisement dans l’affaire Rabiot, alors que Deschamps avait lui été plus offensif.

“Il s’est sanctionné tout seul. Pourquoi ajouter une peine à la peine ? Je n’ai pas apprécié. C’est un garçon que je trouvais plutôt agréable, je ne l’imaginais pas faire la tête. Je le recevrai après la coupe du monde. Dans la vie, je n’aime pas punir. Il a fait une erreur monumentale, qui va le pénaliser. Lui mettre 3-4 matches de suspension, à quoi ça sert ? On va les faire en Russie…”, a dit Noël Le Graët.

Pas sûr cependant que Didier Deschamps accepte de rappeler Rabiot après les critiques exposées par le joueur dans sa lettre ouverte aux médias. « Si j’ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c’est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l’Équipe de France », avait-il notamment écrit.

Write A Comment

Google News Google News