L’Euro 2024 commence dans quelques jours pour l’Equipe de France : les Bleus joueront pour Mbappé. Cela va avoir des conséquences.

Antoine Griezmann avouait il y a quelques jours que les Bleus n’étaient pas très beaux à regarder jouer. Des propos qui ont déplu à Didier Deschamps. Le sélectionneur a son projet de jeu. Et il est simple : gagner, par tous les moyens. En mettant Kylian Mbappé dans les meilleurs conditions.

Selon l’Equipe, pour la première fois dans une grande compétition avec l’Équipe de France, Kylian Mbappé pourrait être utilisé comme avant-centre. Il jouait jusqu’à présent ailier autour d’un point de fixation comme Olivier Giroud.

Défendre ? Mbappé n’a pas besoin de s’en occuper

Mais face au Luxembourg, Mbappé a joué dans l’axe, et Marcus Thuram sur l’aile gauche. Lors du match contre le Canada, Mbappé est entré au centre. Une nécessité en raison de son manque physique ces derniers mois ? Selon l’Equipe, les Bleus s’adaptent pour ne pas être pris à défaut sur les replis.

Marcus Thuram aura donc ce rôle à gauche, et Antoine Griezmann ne sera plus milieu relayeur mais attaquant de soutien pour épauler Mbappé. « Pour maintenir l’équilibre et rapprocher Mbappé du but, Deschamps a choisi d’installer Griezmann en second attaquant. Cette option affecte le rendement offensif du joueur de l’Atlético de Madrid », note le quotidien national.

On se dirige donc vers un Euro avec Mbappé en pointe, Thuram à gauche, Dembélé à droite, et Griezmann en numéro dix. Mbappé n’aura pas à participer aux tâches défensives. Mais en contrepartie, il faudra marquer. Et les matchs contre le Luxembourg et le Canada n’ont pas rassuré…

Write A Comment

Google News Google News