Le PSG s’est incliné 4-1 en ne montrant rien contre Newcastle en Ligue des Champions. Un résultat que Zaïre-Emery, Ramos ou encore Hernandez ne trouvent pas si grave que cela.

Warren Zaïre Emery. “Ce n’est pas un match raté, après on a fait beaucoup d’erreurs. Ils ont joué avec leurs qualités et sont venus nous chercher très haut. Et on savait que ça allait être un match compliqué. Maintenant, on va regarder les erreurs qu’on a faites pour devenir une équipe la plus forte possible. (Un problème tactique ou mental ?) Je ne saurais même pas vous répondre. (…) Ce n’est que le deuxième match de cette Ligue des Champions, il en reste plein. A nous de bien faire les choses pour finir premiers”, a souligné le titi parisien sur Canal+ Foot.

Lucas Hernandez. “On savait que ça allait être un match difficile. C’est la Ligue des Champions, si on ne met pas le rythme et l’impact sur le terrain à l’extérieur, tu finis avec un résultat comme ça. C’est à nous de changer. De rentrer dès le début du prochain match avec plus d’impact, d’être plus agressifs. (…) C’était à nous de savoir gérer les temps forts et les temps faibles”, a déploré l’international français sur Canal+ Foot. Par contre, Hernandez ne cible en aucun cas les choix de son entraîneur Luis Enrique. “Il y a eu des changements, Barcola et Vitinha sont entrés. Après, le onze est un choix du coach. On voulait mettre la défense adverse en difficulté (avec quatre attaquants, ndlr). Dès fois, cela marche et d’autres non. Aujourd’hui, ça n’a pas marché.”

Gonçalo Ramos. “On a essayé de jouer notre jeu, Newcastle est une superbe équipe. Je ne pense pas que ce soit un cauchemar. C’est un cauchemar parce que c’est une grosse défaite. Mais on a joué notre jeu, eu nos occasions. C’est une question de petits détails et Newcastle les a eus en sa faveur ce soir. Ils ont été plus forts dans les duels, ils ont réussi à marquer leurs occasions, c’est pour cela qu’ils ont gagné”, a estimé le Portugais au micro de Canal+ Foot.

Write A Comment

Google News Google News