Sur Prime Video après la victoire du Paris Saint-Germain (0-2) au Vélodrome ce dimanche lors du Classique, Benoît Bastien a justifié ses décisions.

L’annulation du but de Jordan Veretout, l’expulsion de Lucas Beralado: deux décisions qui ont suscité la polémique dimanche soir lors du Clasico. Ces décision, Benoît Bastien, l’arbitre du soir, les assume.

Sur le but refusé à l’OM. “Au moment de la frappe, Luis Henrique se trouvait en position de hors-jeu. Sa proximité très étroite avec le gardien a indéniablement impacté sa capacité à intervenir. En vertu des lois du jeu, un joueur qui altère la capacité d’un adversaire à intervenir est passible de sanction. Par conséquent, le but a été refusé”, a expliqué l’arbitre.

“C’est évident pour moi”

Sur l’expulsion de Beraldo. “Je suis alerté par mon arbitre assistant qui me signale une faute de Lucas Beraldo. Mon assistant vidéo me demande, à juste titre, d’analyser l’action car on est dans un cas de potentiel carton rouge”.

“Après avoir vu les images, c’est évident pour moi que c’est un anéantissement d’une occasion nette de but. Le critère numéro un, c’est la position des défenseurs en capacité de pouvoir intervenir. La dynamique de l’action vers la profondeur et l’absence de défenseur sont les critères qui permettent de dire, malgré la distance, qu’une action a été stoppée par l’intervention illicite de Lucas Beraldo.”

Write A Comment