Selon Le Parisien, le PSG a officialisé la décision de quitter le Parc des Princes auprès des élus locaux et instances d’ïle de France.

Le PSG et le Parc des Princes, ce sera bel et bien terminé dans les années à venir. Selon Le Parisien, Le club a adressé une lettre au patron de la commission d’enquête du schéma directeur de la région Île-de-France, en vue de trouver un site pour construire un nouveau stade. Et donc de quitter le Parc.

« Ce courrier, daté du 11 mars et dont Le Parisien a eu connaissance, confirme que le PSG accélère sur le sujet en explorant toutes les pistes visant à la construction d’un nouveau stade dans un rayon de 20 km de la capitale. Signé de la main du secrétaire général du PSG, Victoriano Melero, il s’adresse à Jean-Pierre Chaulet, le président de la commission d’enquête du schéma directeur environnemental de la région Île-de-France (SDRIF-E) », explique Le Parisien.

Les villes candidates draguent le PSG

Dans cette lettre, le PSG demande de « sanctuariser au sein du SDRIF-E une zone de 50 ha susceptible d’accueillir la construction d’un stade à la hauteur des ambitions XXL du PSG. Sur la forme, une pastille rose symbolisant cette zone sera pointée sur la carte de destination générale des différentes parties du territoire (CDGT). L’adoption définitive de ce SDRIF-E par les élus régionaux interviendra cet été, avant d’être soumise en dernier lieu à l’approbation du Conseil d’État », explique Le Parisien.

Reste à trouver le lieu idéal. Pas trop loin de Paris donc, avec de l’espace. Plusieurs communes d’Île-de-France se sont portées candidates plus ou moins sérieusement. Certaines même à plus de 100km de Paris, comme Chateaudun. Saint-Germain-en-Laye, ville historique du PSG, n’est pas candidate.

Mais plus sérieusement, Montigny-le-Bretonneux (Yvelines), proche du Campus du PSG, Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) sont envisagés. Mais aussi Gonesse (Val-d’Oise), près de Roissy. Pas forcément sexy, mais le PSG cherche un très grand terrain…

Write A Comment