Luis Enrique a évoqué le turn over installé depuis quelques matchs au PSG, mardi en conférence de presse.

Dimanche dernier, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé étaient sur le banc lors de PSG-Reims. Une habitude pour le second, moins pour la premier. Mais il va falloir que KM s’y fasse, car Luis Enrique compte bien expérimenter devant avant son départ.

Cette décision de le mettre sur le banc n’est pas une sanction, comme le répète le coach espagnol à chaque sortie médiatique. Il s’agit plutôt de préserver des joueurs qui risquent de se blesser. Notamment en vue des échéances importantes qui arrivent.

La direction du PSG n’a pas donné d’ordres

“On étudie chaque petit détail pour les joueurs individuellement. Tous les matchs sont importants, comme les matchs de demain ou en Ligue des champions. Ousmane n’a pas de problème, il est à disposition de l’entraîneur. Il faut contrôler le temps de jeu pour les joueurs très explosifs comme Dembélé ou Mbappé. Ils ont une vitesse hallucinante qui implique des risques. Ça implique de les faire jouer plus ou moins de minutes”, a-t-il confié.

Luis Enrique assure d’ailleurs avoir carte blanche de la part de ses dirigeants. “Depuis que je suis arrivé, depuis ma première réunion avec Luis Campos et depuis que je connais le président (Nasser Al-Khelaïfi), j’ai toujours senti une confiance totale, le soutien. Le projet est un peu nouveau pour le club, différent des entraîneurs antérieurs, avec beaucoup de jeunes joueurs. L’idée est de voir que nos supporteurs nous suivent et trouvent qu’on joue bien. Je passe un bon moment en termes personnels, en tant qu’entraîneur et c’est comme ça qu’on doit mener un projet footballistique.”

Write A Comment