L’échange tendu entre Nasser Al-Khelaïfi et Kylian Mbappé dimanche soir ne serait pas du à un souci d’égo: voici ce qu’il s’est passé.

Il y a bien eu quelque chose dans les couloirs du parc des Princes dimanche soir. Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a voulu parler avec Kylian Mbappé. Une “discussion animée” confirment des sources citées par RMC Sport. Mais le mot clash n’est pas utilisé, comme cela a pu être cas dans l’article du Parisien.

Cet échange n’avait pas pour objet l’oubli volontaire de NAK dans les remerciements de Mbappé, mais “avait pour but de régler les différends financiers avant le départ de l’attaquant. Cela prend un peu plus de temps que prévu”, assure AP, cité par RMC.

Le PSG laisse en effet partir KM contre le renoncement de millions d’euros de prime. C’est ce point qu’il reste à éclaircir. “Kylian Mbappé s’est toujours montré prêt à faire des efforts sur ce sujet, en redonnant cet argent. Déjà environ 80 millions d’euros. C’est aussi pour cela qu’il a été réintégré au groupe l’été dernier. Est-ce que ce montant peut augmenter ? Rien n’a encore filtré des ultimes négociations”, assure RMC.

Le média précise que d’autres réunions vont avoir lieu. Le dossier va être réglé très rapidement selon plusieurs sources.

Write A Comment