Xavi et le Barça Thiago Silva, Bruno Guimarães : C’est l’actu mercato de ce 22 mars.

En fin de contrat en juin prochain, Thiago Silva devrait quitter Chelsea. À bientôt 40 ans, le défenseur central brésilien suscite toujours l’intérêt de son club de cœur, Fluminense. “Thiago Silva est un de nos rêves depuis longtemps, le président lui parle presque chaque semaine. Thiago sait qu’ici, les portes lui seront toujours grandes ouvertes, a soutenu le directeur sportif de la formation de Rio de Janeiro, Fred, pour ESPN. Nous ne voulons pas lui mettre la pression mais un jour, Thiago reviendra.”

Lié au PSG dans de nombreuses rumeurs, Bruno Guimarães suscite aussi l’intérêt de Manchester City. Le milieu de terrain brésilien, sous contrat jusqu’en juin 2028, a affirmé ne pas se préoccuper de son avenir. Pour laisser partir leur maître à jouer, le club anglais attend la levée de sa clause libératoire, fixée à 116 millions d’euros. “Je ne sais pas ce qui va se passer dans le futur mais ce que je peux dire, c’est que je suis très reconnaissant envers Newcastle. Je suis heureux au club”, a indiqué l’ancien Lyonnais en conférence de presse.

Xavi ne sera plus l’entraîneur du FC Barcelone à la fin de la saison, malgré un an restant sur son contrat. Depuis cette annonce, Joan Laporta tente de persuader Xavi de revenir sur sa décision, comme il l’a confié dans une interview accordée au journal Mundo Deportivo ce vendredi. “J’aimerais qu’il continue, mais je lui ai déjà dit à l’époque, quand il parlait de la pression, qu’ici, nous sommes toujours sous pression avec l’expérience qu’il a. Je lui ai demandé s’il y avait un moyen pour qu’il change d’avis, mais je le voyais avec une pression insurmontable qui se voyait sur son visage, alors je lui ai dit de se détendre s’il le voyait ainsi”.

“Il n’arrête pas de dire qu’à la fin de la saison, il partira comme nous l’avons convenu, mais nous verrons. Ne nous mettons pas cette pression car pour le moment, cette formule fonctionne. Donc, nous pouvons toujours dire non, non, non et puis…”, a confié le dirigeant.

Le Barça envisage en plan B un certain Luis Enrique. Mais le coach du PSG a repoussé l’offre. “J’ai pour règle de respecter mes contrats et d’être correct avec les gens qui me font confiance. Dès mon premier rendez-vous avec le PSG, j’ai vu que c’était un endroit pour développer un très beau projet. Je suis ravi et je ne peux que le remercier. Si quelqu’un doit déchirer le contrat, ce ne sera pas moi. Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferai pas”, a assuré le technicien dans son live sur la plateforme Twitch, jeudi soir.

Write A Comment