Dani Alvès, l’ancien joueur du PSG et que Barça, a été condamné à la prison. Le clan Neymar aide le joueur financièrement.

Dani Alvès va rester en prison. Coupable d’agression sexuelle sur une jeune femme dans les toilettes d’une discothèque de Barcelone le 30 décembre 2022, l’ancien défenseur latéral du PSG ou du FC Barcelone a été condamné ce jeudi à une peine de 4 ans et demi de prison par le tribunal de Barcelone.

Le parquet avait requis 9 ans d’incarcération, tandis que la victime avait demandé 12 ans. Pour le protéger, un protocole anti-suicide a été mis en place en raison de son état psychologique en détention.

De plus, Dani Alves a été ordonné de verser une indemnisation à la victime à hauteur de 150 000 euros. En outre, une ordonnance d’éloignement de 9 ans et 5 ans de liberté surveillée lui ont été imposées.

Le clan Neymar permet à Dani Alvès de réduire sa peine… en payant

En annonçant la peine, le tribunal a jugé que le consentement de la victime n’avait pas été retenu. Les deux parties ont également la possibilité de faire appel de la sentence. Dani Alves va, sans surprise, faire appel de la décision du tribunal de Barcelone, a indiqué son avocate Inés Guardiola.

Selon UOL, le clan Neymar est intervenu : la famille de Neymar a “prêté Gustavo Xisto, l’un des plus anciens représentants légaux des sociétés de Neymar Sr”, pour gérer le dossier. 150 000 euros ont déjà versés par Daniel Alves, avec l’aide de la famille de Neymar. Et selon UOL, le versement de la somme a permis au Brésilien de ne passer que 4 ans et demi en prison. Appelé « atténuation pour réparer les dommages causés », ce montant a “contribué à réduire la peine de Daniel Alves”, affirme UOL.

Write A Comment