Kylian Mbappé aurait contribué pour environ 260 millions d’euros aux finances l’Etat en sept ans au PSG.

Kylian Mbappé qui quitte le PSG pour le Real Madrid. Un cataclysme pour le club, mais pas que. La Ligue 1 peine à trouver une diffuseur en partie en raison de cet “abandon” du joueur. Et l’Etat va aussi tirer la langue.

Car de 2022 à 2024, Kylian Mbappé touchait 72 millions d’euros brut par an. Et payait donc beaucoup d’impôts en France. Les cotisations patronales payées par l’employeur étaient versées. “Ensuite, sur les 72 millions d’euros, vous enlevez 20%, ce qui nous fait une quinzaine de millions d’euros de charges salariales”, note sur Europe 1 Vincent Chaudel, fondateur de l’Observatoire du sport business.

Des impôts… mais aussi des optimisations fiscales

Kylian Mbappé versait à l’Etat 49% de son salaire brut, 45% pour l’impôt sur le revenu et 4% de contribution sur les hauts revenus. Soit environ 18 millions d’euros par an. “Ensuite, il faut rajouter tout ce qu’il va acheter. Des produits sur lesquels il est fiscalisé avec la TVA”, souligne Vincent Chaudel.

En trois ans, c’est environ 180 millions d’euros que Mbappé a reversé aux finances publiques. Et en sept ans aus PSG, il a contribué au total à hauteur de 260 millions d’euros, sans compter les primes. Mais l’expert interrogé par Europe 1 estime aussi que ce montant peut-être moindre, en raison de nombreuses optimisations fiscales et autres investissements.

Write A Comment

Google News Google News