La Corée du Sud affronte la Suède ce lundi à 14h, et les deux équipes ont tout fait pour piéger le camp adverse.

Tout est bon pour glaner des infos cruciales sur l’adversaire. La Suède a toute tenté pour comprendre le fonctionnement de l’équipe coréenne, allant jusqu’à envoyer un “scout” espionner les séances d’entraînements des Coréens.

Mais la Corée avait prévu le coup. Le sélectionneur a révélé que toute l’équipe avait ainsi à l’entraînement échangé les numéros de maillots pour que les espions suédois soient perdus. “Il est très difficile pour les Occidentaux de différencier les Asiatiques, c’est la raison pour laquelle nous avons fait cela”, a expliqué Shin Tae-yong, le sélectionneur.


Le scout a été rapidement démasqué, et le sélectionneur suédois Janne Andersson, s’est défendu comme il a pu. “Il a entendu parler d’un entraînement, il n’avait pas compris que c’était une séance fermée au public et comme il n’avait pas compris, il l’a surveillée à distance”, a-t-il dit. “Il est très important que nous montrions du respect à tous nos adversaires, en toutes circonstances… Si quelqu’un a pu l’interpréter autrement, nous le regrettons”, a-t-il assuré avant d’ajouter “on a fait une montagne de pas grand chose”.

De son côté, la Corée n’a pas pris trop mal la chose: “Je ne pense pas que ce soit grave”, a concédé le sélectionneur sud-coréen Shin Tae-yong,

Write A Comment